Dans la lignée de l’expérience menée par Eric Dupin et avec l’approche comparative nécessaire (c’est-à-dire en ayant des statistiques éprouvées à mettre en vis-à-vis), j’ai donc testé les Promoted Posts Facebook sur une page suivie par plus de 10 000 fans et avec un ER moyen de 2% (stat. Socialbakers).

Comprendre les promoted posts

Les promoted posts sont la consécration publicitaire de Facebook dans le sens où il devient maintenant quasi-nécessaire (pour les pages ayant un engagement faible ou un edge rank au ras des pâquerettes) pour un CM de booster son Reach auprès des fans d’une Page en payant. Facebook avait, rappelez-vous, récemment donné la moyenne de 16% concernant le taux de fans qui voient les publications des Pages.

Bien sûr, ce Reach moyen ne tient pas quand on a une Page fortement engagée, avec un contenu qui répond aux attentes des utilisateurs. Sur la Page testée, que vous allez découvrir plus bas, nous avons un reach moyen de 30%. 1/3 de nos fans ont donc nos statuts affichés dans leur newsfeed, de façon régulière.
Ainsi, les Promoted Posts sont la promesse pour tout CM de couvrir une communauté plus large que son Reach habituel lorsqu’il publie un statut.
En bonus, social oblige, vous pouvez toucher les amis des fans engagés ou plutôt, être potentiellement vu par ceux-ci.

Un Promoted Post est un statut de votre Page, sur lequel vous vous engagez financièrement, selon plusieurs tranches budgétaires. Ce statut bénéficiera théoriquement d’une exposition plus forte, étalée sur 3 jours.
Dans quelle optique utiliser les Promoted Posts ?

Vous pouvez faire appel à cette solution publicitaire pour :

– Booster l’engagement sur un contenu précis
– Atteindre un maximum de fans avec une offre dédiée
– Promouvoir largement un événement, une actualité de la marque
– Assurer une forte participation à un sondage
– Lancer un concours en vous appuyant d’abord sur vos fans

Résultats des courses

Le premier test a été un piteux échec puisque Facebook nous a débité plus de 25€ sans faire la promotion du nouveau statut (ou bien son impact a été proche de zéro, quasiment imperceptible). Dépense inutile. Mais comme on est entêtés, il nous a fallu une deuxième tentative, la bonne, ou presque. Puisque sur un statut plus ancien et moins diffusé (publié 24h plus tôt), avec un budget plus raisonnable de 9€ :

• Le pourcentage de fans atteints (reach) a progressé de 10%, pour atteindre 32%
• Les interactions ont fortement progressé : 16 partages, 48 likes et 13 commentaires de plus, sur une durée de 48h heures supplémentaires
• Le nombre de clics a également doublé

Mon conseil : publiez d’abord votre statut, puis lancez la promotion après avoir dépassé la période habituelle de réactivité de vos fans (le temps de réponse peut s’étendre jusqu’à 24 heures) : cela vous permet d’évaluer plus efficacement l’impact du Promoted Post au-delà de l’engagement organique, sur votre Edge Rank et sur le Taux d’Engagement.

Enfin, comme le dit justement Presse-Citron, chaque Page aura ses résultats. Tout dépend de la communauté. Par ailleurs, et c’est certainement la leçon la plus importante que l’on doit retenir de cette nouvelle solution publicitaire. Concentrez-vous sur la qualité de votre animation, ce sera certainement moins coûteux sur le long terme. Qui sait ce que Facebook va encore trouver pour compenser les contraintes et lacunes du community management sur sa plateforme ?

Plus d’infos sur le centre d’aide de Facebook.